Huile de coco bon ou mauvais ?

23 septembre 2021 – Publié dans : Bienfaits huile de coco

L’huile de coco est-elle un bon ou un mauvais produit à avoir chez soi ? Depuis le temps qu’elle est sous les feux des projecteurs, que ce soit pour cuisiner ou en usage cosmétique il n’est pas toujours évident de se faire une « juste » opinion. Encensée par certains, parfois critiquée par d’autres, l’huile de coco fait débat.

Nous vous proposons une explication sur les bons ou les mauvais côtés de l’huile de coco.

Sommaire :

 

L’HUILE DE COCO EST-ELLE BONNE POUR LA CUISINE ?

 

Le premier point à éclaircir, comme pour toutes les huiles végétales, est la méthode d’extraction et de fabrication utilisée. Il faut savoir qu’une huile végétale se suffit à elle-même. Il n’est donc pas nécessaire de lui incorporer des produits ou des conservateurs pour qu’elle tienne plus longtemps.

Dans le cas de l’huile de coco, c’est même l’inverse. La chaleur et les produits chimiques lors de sa fabrication sont de véritables ennemis puisqu’ils tuent les actifs du fruit. Le fait de la dénaturer lui retire une bonne partie de ses bienfaits naturels et vous vous retrouvez avec une huile sans grand intérêt.

Il faut donc prêter attention à la méthode de fabrication. Privilégiez les huiles de coco extraites à froid (sans chaleur) et vierge (sans ajout de produit). Ainsi, vous partez sur de bonnes bases et votre huile de coco aura conservé tous ses bienfaits.

Concernant la cuisine et l’utilisation de l’huile de coco, comme pour toutes les bonnes choses, il faut savoir l’utiliser sans excès. La meilleure façon de rester en bonne santé est de varier les plaisirs, il en va de même pour les huiles de cuisson. Il est recommandé de ne pas utiliser une seule et même huile dans son alimentation. L’huile de coco est excellente pour la santé, parfaite pour cuisiner et donner ce petit goût exotique aux légumes, aux viandes (blanches) et aux poissons. Elle est géniale pour la préparation de pâtisseries et autres desserts, smoothies… 

Pour autant, il est bien d’utiliser différentes huiles en cuisine telles que des huiles d’olives, de noix, ou de colza… Chacune vous apportera des nutriments nécessaires pour conserver un bon équilibre d’apport d’acide gras, et autres actifs pour préserver sa santé.

Cela dit, une huile de coco vierge et extraite à froid est excellente pour la cuisson. L’huile de coco a la particularité de ne pas se détériorer pendant la cuisson. C’est-à-dire qu’elle garde ses bienfaits et qu’elle ne devient pas toxique.

L’huile de coco en cuisine possède de nombreuses vertus :

  • Elle aide notamment à lutter contre les infections intestinales.
  • L’huile de coco apporte de l’énergie en accélérant le métabolisme.
  • Elle agit en faveur de notre système immunitaire.
  • Elle est l’huile idéale pour les personnes qui suivent le régime cétogène.

 

femme tenant un pot d'huile de coco pour sa routine de soin

 

HUILE DE COCO : BON OU MAUVAIS DANS SA ROUTINE BEAUTE ?

 

L’huile de coco est-elle un bon ou un mauvais produit en cosmétique ? 

Une chose est essentielle et vraiment important à noter : ne jamais utiliser une huile de coco dite « de cuisine » pour une utilisation cosmétique. Ce n’est pas son rôle, et c’est pourquoi beaucoup de personnes sont déçues des résultats que l’huile de coco cuisine à sur la peau ou les cheveux. C’est normal, elle n’est pas adaptée à un usage cosmétique contrairement à ce que beaucoup de marques peu rigoureuses affirment.

Le point essentiel à connaître avant d’utiliser de l’huile de coco cuisine sur sa peau, c’est qu’elle est par nature comédogène. Cela signifie qu’elle favorise l’apparition de points noirs et de boutons d’acné. Autrement dit, elle n’est pas conseillée pour toutes les peaux sauf si vous utilisez l’huile de coco SKINNY spéciale cosmétique. En effet, Skinny produit exclusivement des soins à base d’huile de coco non-comédogène.

Les huiles de coco alimentaires que vous trouvez dans les magasins bio ou sur internet restent des huiles de cuisine. Elles sont comédogènes même si elles sont vierges et extraites à froid. La coco contient naturellement du peroxyde. C’est cet élément qui est responsable du fait que l’huile de coco cuisine a pour effet de : 

  • Saturer les pores de peaux 
  • Créer du sébum
  • Favoriser l’apparition de points noirs et de bouton
  • Laisser une « couche » de gras sur votre peau
  • Rendre compliqué l’utilisation sur des peaux mixtes, grasses et acnéiques…

 

Une huile de coco de cuisine est donc un mauvais produit dans une salle de bains.

Cela dit, il existe une huile de coco cosmétique et non-comédogène, celle de la marque Skinny. La différence tient dans sa méthode de fabrication. L’huile est vierge et extraite à froid (jamais au-dessus de 36°) puis elle est filtrée grâce à un procédé technique et breveté pour lui retirer toute trace de peroxyde. Ainsi, vous obtenez une huile de coco parfaitement pure saine ayant conservé tous les nutriments essentiels présents dans la chair de la noix de coco et aussi non-comédogène, qui s’utilise sur tous les types de peaux.

L’huile de coco cosmétique Skinny a également passé tous les tests obligatoires en laboratoires qu’une gamme cosmétique doit passer. C’est la différence avec des huiles de coco alimentaires qui n’y sont pas obligées, car elles ne sont pas censées s’utiliser sur la peau mais dans notre assiette.

Skinny propose donc une gamme variée de cosmétiques à base d’huile de coco non-comédogène, des soins bons pour la peau. Et sans mauvaise surprise elle ne laisse aucun gras sur la peau.😉

Découvrez des soins 100% naturels pour le corps, le visage, les cheveux, la bouche…  Sans aucun produit chimique ni conservateur et avec toutes les qualités préservées de l’huile de coco.

 


 

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux 😉👇

PINTEREST     FACEBOOK     INSTAGRAM    TIKTOK