Moringa et sport

14 octobre 2019 – Publié dans : Moringa

Moringa et sport, quel point commun ? Pour un sportif, intégrer le moringa dans son régime alimentaire permet de combler la perte de vitamines et de minéraux due à la pratique sportive et donc de maintenir son niveau d’énergie. Cette plante a toutes les chances de devenir un allié de choix dans votre routine quotidienne.

 

Le moringa, l’ami des sportifs

 

C’est connu, tout est bon dans le moringa ! Cela dit, une partie de cette plante intéresse plus particulièrement les sportifs : les feuilles. Qu’elles soient séchées ou sous forme de poudre, les feuilles de moringa sont un véritable cocktail de nutriments.

Le moringa est une plante miracle aux bienfaits aussi nombreux qu’étonnants !

 

Le moringa est aussi utile pour renforcer la masse musculaire, réduire la fatigue, maintenir la fonction cardiaque, réduire le stress et récupérer après l’effort. On vous explique pourquoi dans cet article 😉

Sommaire :

 

1 – Le moringa, c’est quoi ?

 

Le moringa est une plante réputée pour sa composition exceptionnellement riche. Elle nous vient tout droit d’Inde et pousse dans les régions chaudes du globe. Elle y pousse facilement car elle n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour grandir. Le moringa a la particularité de pousser extrêmement vite. Les premières récoltes peuvent se faire à partir de 3 à 6 mois.

On lui prête plusieurs surnoms comme « Arbre de vie » ou « Arbre aux milles vertus ». Elle peut s’utiliser en cosmétique mais elle est surtout intéressante d’un point vue nutritif. Ses apports sont riches et variés, nous vous détaillerons plus bas sa composition.

le-moringa-c-est-quoi

Le moringa permet de combler à peu près toutes les carences.

 

Le moringa est donc plébiscité aussi bien pour une cure de vitamines à l’approche de l’hiver, que pour purifier l’organisme et détoxifier les cellules ou pour accompagner les sportifs au quotidien en complément alimentaire. Il participe au bon fonctionnement musculaire, réduit les crampes et les courbatures et booste l’énergie du corps.

 

2 – Moringa et sport, un apport important en vitamines

 

Si vous faîtes du sport, vous connaissez certainement ce conseil : « consommer quotidiennement au moins 1 g de vitamine C ». Pourquoi ?

Parce que la vitamine C améliore la capacité de vos muscles à obtenir de l’énergie grâce à la combustion des graisses. Elle contribue également à maintenir un système immunitaire en bonne forme pendant et après l’effort physique. La vitamine C aide à la formation du collagène pour des os et des cartilages forts. Enfin, elle réduit la fatigue. Bonne nouvelle ! Le moringa est la plante qui contient le plus de vitamine C en elle. Elle en compte 15 fois plus que les oranges.

moringa-vitamines

Moringa et sport : un véritable panachage de vitamines !

 

Amis sportifs, vous voulez une autre bonne nouvelle vitaminée ? Le moringa contient également des vitamines B. Vous êtes prêts ?

– B1 : elle aide au bon fonctionnement cardiaque.
– B2 : elle aide à maintenir les globules rouges ce qui donne de l’oxygène aux muscles et au métabolisme.
– B3 : elle aide à réduire la sensation de fatigue.
– B5 : elle aide le métabolisme énergétique.
– B6 : comme la vitamine B2, elle aide la formation des globules rouges et comme la vitamine B3, elle réduit la fatigue.
– B8 : comme la vitamine B5, elle agit sur le métabolisme énergétique.
– B9 : elle aide à assimiler les acides aminés et réduit la fatigue.

Le moringa contient aussi de la vitamine A, 10 fois plus que la carotte. Elle est utile pour conserver une bonne vision, pour des os forts et protège votre corps des infections.

Le moringa compte encore de la vitamine E, 25 fois plus que les épinards. Cette vitamine joue un rôle contre le vieillissement cellulaire.

 

3 – Les minéraux contenus dans le moringa

 

On recommande généralement aux sportifs de faire attention à leur niveau de fer et de magnésium. Un manque peut nuire à la performance. Ces 2 minéraux sont présents dans le moringa mais pas seulement, le moringa contient aussi calcium, potassium, manganèse et sélénium.

moringa-mineraux

Les moringa aide les sportifs dans leur recherche de performance.

 

Le fer contribue à la formation des globules rouges et réduit la fatigue. Le magnésium décontracte les muscles et joue un rôle sur l’équilibre émotionnel en luttant contre le stress. Le magnésium est donc particulièrement intéressant pour les épreuves sportives longues (ex : course à pied, vélo, triathlon etc).

Le calcium aide au maintien des os. Le potassium stabilise la pression sanguine. Le manganèse et le sélénium protègent les cellules du stress « oxydatif » qui correspond à une agression des cellules par des radicaux libres. Ce que l’on appelle « radicaux libres » sont des molécules instables provoquées par la pratique sportive. Ces radicaux usent les cellules et donc votre organisme. Le moringa vous aide donc à lutter contre ces désagréments.

Pour terminer sur les minéraux, le moringa contient aussi la co-enzyme Q10 qui améliore les apports en énergie dans les cellules musculaires.

 

4 – Moringa et sport, les acides aminés

 

Le moringa contient des acides aminés dont les 8 acides aminés essentiels : leucine, arginine, phénylalanine, valine, lysine, isoleucine, thréonine, tryptophane, histidine, méthionine.

Concernant le sport, la leucine, l’isoleucine et la valine sont indispensables à la construction des muscles et aux performances physiques.

Le moringa permet donc d’éviter les carences nutritionnelles et fournit les apports dont les sportifs ont besoin lors d’un effort et lors de la récupération.

recuperation-sportive-moringa

Il est recommandé d’en consommer dans les 30 minutes qui suivent l’effort.

 

Infos en plus

→ Moringa vs Spiruline

La spiruline est une algue faible en calories et qui concentre un grand nombre de nutriments. Elle est consommée par de nombreux sportifs car elle aide à être plus résistant à l’effort et à oxygéner les muscles.

Le moringa et la spiruline ont des compositions différentes, par exemple la spiruline contient davantage de protéines que le moringa. Cela dit, le moringa contient plus de vitamines dont la vitamine C que la spiruline ne compte pas du tout.

Il n’y a pas particulièrement de compétition entre le moringa et la spiruline, les deux se complètent parfaitement ! Ce sont deux très bons compléments alimentaires pour les sportifs. Vous pouvez donc consommer les deux à tour de rôle sans avoir à choisir 😉

 

 Exemples de consommation de moringa

Cette plante est disponible sous différentes formes en magasins bio ou sur des sites spécialisés. Comment consommer le moringa ? Vous pouvez l’avaler en gélules avec un verre d’eau. Vous le trouverez aussi sous forme de poudre à mélanger avec des préparations culinaires ou à intégrer dans un smoothie ou tout simplement dans un jus de fruit.

Veillez cependant à bien respecter les doses indiquées. Comme tous les compléments alimentaires, respecter les quantités vous permet de profiter pleinement des bienfaits du moringa, une surconsommation quant à elle, apporte des effets secondaires désagréables.